Le site de l'Association ALTEA CABESTAN

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Historique d'Altea Cabestan

Envoyer Imprimer PDF

Une association implantée
depuis 50 ans
sur le quartier Laleu-La Pallice

1) ALTEA

En mars 1959, l'Association des Compagnons de Saint Antoine de Padoue est crée à l'initiative de Louise Magnan, assistante sociale.

Implantée sur le quartier de La Pallice, l'association a pour but de venir en aide aux adultes et familles du Plateaude la Marine
en grande difficulté sociale
.

A ses débuts, l'association ouvre un centre social qui fermera ses portes en 1975 ainsi qu'un foyer d'hébergement devenu
le Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) Saint Antoine.

A partir de 1985, une nouvelle direction impulse de nouveaux services, toujours en lien avec l'objet et le public initial.
L'association se fixe pour objectif de soutenir les personnes avec la volonté de les valoriser et de les responsabiliser
afin qu'elles apprennent l'autonomie nécessaire pour retrouver des conditions de vie normale.

En 2004, l'Association des Compagnons de Saint Antoine de Padoue devient l'association ALTEA, soulignant ainsi sa laïcité.

L'association est administrée par des bénévoles et animée par des salariés professionnels du travail social, personnels techniques
et administratifs. ALTEA est principalement financée par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociale
(DDASS), le Conseil Général et la Municipalité
.

Elle peut également recevoir des dons des particuliers, de collectivités ou d'entreprises (meubles, électroménager ...).

2) LE CABESTAN DE ROCHEFORT

A partir de 1979 à Rochefort, une association d'humanistes chrétiens a mené une réflexion au sein d'un groupe de professionnels de santé. Il a fait emerger la volonté de créer une structure d'hébergement au service des jeunes mères isolées avec enfants à charge. Le 1er décembre 1979, cette équipe crée une nouvelle association " LE CABESTAN" destinée à héberger des mères isolées.

Le 11 avril 1980 l'association est déclarée à la Sous Préfecture de Rochefort.

Le 28 décembre 1982, le Préfet de région donne son autorisation pour l'ouverture d'un foyer d'accueil de 25 lits.

Le 1er mai 1983, le Centre d'Hébergement et de Réadaptation Sociale (CHRS) ouvre ses portes.

Le 1er octobre 1984 et à la demande du Procureur de la République de Rochefort, un service de contrôle judiciaire et d'aide aux victimes se met en place.

Le 13 mars 1985, suite à un accord ministériel, la capacité du CHRS passe à 52 lits.

Toujours en 1985, l'association ouvre l'Acompagnement Social Lié au Logement (ASLL)

Le 8 avril 1987, une convention tripartide entre la DDASS, la DSD et le Cabestan se met en place en faveur de l'accueil des femmes avec enfants de moins de trois ans.

Le 10 août 1987, la capacité d'accueil du CHRS passe à 60 places.

En 1994 est mis en route l'atelier réinsertion jardin, habitat et bricolage dans le quartier de Chante Alouette. Celui-ci fermera le 6 avril 2009.

Le 15 novembre 1997, l'association se dote d'un service d'urgence sociale avec l'ouverture de l'accueil de nuit destiné aux personnes sans domicile fixe.

le 25 juillet 2001, sont ouvert les chantiers d'insertion, maraîchage et menuiserie, et en novenbre 2001, le lieu d'écoute "Le trait d'Union"

Le 22 décembre 2003, ouverture de l'Accueil de jour.

En 2006, une convention de collaboration est signée avec leService Pénitentiaire d'Insertion et de Probation (SPIP) de Charente Maritime.

Le 4 novenbre 2007, un incendie détruit le siège du Cabestan ainsi que l'Accueil de nuit.

Le 3 avril 2009, un nouveau service "La Maison Relais" ouvre ses portes. 20 personnes sont accueillies dans des logements individuels regroupés.

En avril 2010,suite à l'incendie de 2007, les bureaux du CHRS sont installés provisoirement 3 rue Giral, en attendant un local plus approprié.

En 2012 Le CHRS s'installe dans de nouveaux locaux 1 rue toufaire.

En mai 2015 Altéa Cabestan déménage et s'installe 10 ter rue du Maréchal Gallieni à Rochefort.

La thématique principale de l'année 2013 pour Altéa a reposé sur la fusion-intégration de l'Association Le Cabestan à
Rochefort
, donnant ainsi naissance à une nouvelle entité fonctionnelle ainsi qu'a une nouvelle dénomination
"Association Altéa Cabestan".

Cette opération s'est appuyée sur le respect et l'articulation des projets associatifs d'Altéa et du Cabestan qui nous a permis
de rédiger un nouveau document fondateur dans lequel sont privilégiées les valeurs de solidarité, d'humanisme,
de tolérence , de liberté..
.il place la personne comme "le fondamental "de toute intervention sociale.

La validation de ce nouveau projet associatif et les restructurations consécutives à la fusion ont nécessité l'écriture ou la réécriture
des projets de service qui placent l'usager au centre de notre intervention. Ce travail important a été réalise entre le mois
d'avril et le mois d'octobre 2013. Il a débouché sur une organisation qui est sensiblement identique sur les 2 villes
de La Rochelle et Rochefort
où nous intervenons mais dimensionnées aux besoins locaux.

L'Association Altéa Cabestan s'intègre principalement aujourd'hui sur 2 pôles géographique:

◊ Le pôle de La Rochelle, qui couvre tout le secteur nord du département, plus une partie de l'Aunis.
◊ Le pôle de Rochefort, qui couvre la partie sur de l'Aunis et le secteur de surgère.

Chacun de ses deux pôles se décline autour de trois axes différents:

◊ Un axe Accueil-Orientation-Accompagnement qui regroupe:
→ la réponse à l'urgence sociale: SAO,SIAO,Accueil de Jour et de Nuit, Accueil d'Urgence et Accueil Hôtelier.
→ les activités socio-judiciaires, Intervenant Social en Commissariat et/ou Gendarmerie, les mesures d'enquête
de contrôle, de médiation...attribuées par les tribunaux.
→ et une mesure d'insetion Professionnelle.

◊ Un axe d'Hébergement qui fédère autour des entités CHRS de chaque pôle géographique, tous les dispositifs
d'hébergement, c'est-a-dire tous les dispositifs qui offrent simultanément l'accompagnement et un abri durable
sans que les personnes accueillies disposent d'un titre d'occupation classique (bail vide ou meublé)

◊ Un axe Logement dans lequel, à l'inverse, les ménages accueillies disposent ou ont disposé d'un titre d'occupation.
Il regroupe le Maisons Relais, l'Intermédiation Locative, l'Accompagnement Vers et Dans le Logement, les mesures ASLL,
la Médiation Energie et l'Agence Immobilière à Vocation Sociale.

Au delà de la fusion et parmi les autres évolutions marquantes de l'année 2013, on peut révéler un travail important autour
de la prévention des expulsions
qui a abouti à la formalisation d'un projet financier à parité entre les bailleurs sociaux,
le Conseil Général et l'Etat. Ce projet est opérationnel en 2014.
Nous avons également posé les bases pour un nouveau poste d'Intervenant Social à la Communauté de Brigades
de Gendarmerie de Surgères et d'Aigrefeuille.

Aujourd'hui, ALTEA CABESTAN propose au public en grande difficulté une large gamme de réponses qui vont de
l'urgence sociale, à l'insertion en passant par l'hébergement, et le logement
. Les usagers sont soutenus dans les
domaines de l'accès aux droits, de la santé, de la formation, de l'emploi, du logement ou de l'hébergement, du budget,
du juridique
..., ce qui nécessite un vaste réseau de partenaires.


Vous êtes ici ... Altéa Cabestan >> Historique